Sois vegetarien et tais toi…

Ah l’hippopotamus… une longue histoire… trop longue visiblement…

Rappel du précédent épisode. Centre de la France. Habitués des Buffalo, assoiffés de nouveauté, nous avions décidé de tenter de franchir le rubicon, de passer à l’ennemi, le viandard d’en face, l’animal sans corne quoi.

Le premier contact fut décevant, pas catastrophique, mais juste déçus. Trop cher pour ce que j’avais mangé (même si madame n’était pas elle du meme avis reconnaissons le).

2eme episode, hippo strikes back. Attention cette fois ci l’hippo est alsacien, et tout neuf de surcroit. Nous etions passé plusieurs fois devant, nous avons fini par craquer.

Et là et là…. le sans faute!!!

Les places de parking sont sont…pour des scooters?? Passons, l’emplacement n’est pas très large, ma mauvaise foi je pense.

Franchissement de la porte dans un bon esprit  (je vais bien, tout va bien, chti inside).

çà part mal, on poireaute 5 bonnes minutes avant d’avoir une table, mesdames de l’accueil ayant d’autres priorités visiblement. Installation OK, çà s’arrange!! Allez soyons fous, chacun un plat différent. steak tartare pour madame, assiette barbecue pour moi.

Hippo se lance-t-il dans le fooding? Vous savez la nouvelle cuisine ou tout est différent, en toute petite portions?? Nous sommes peut-etre les premiers à le tester ? Oeuf minusculissime (a peu pres une boite necessaire pour le tartare), gout… euh différent du capre (du cornichon?), ouah çà part fort!!

Assiette barbecue…barbecue 2.0 peut-etre? merguez en plastique, saucisses caoutchouc, il ne manquait plus que la brochette bibendum…

Allez soyons positif, il reste l’accompagnement que diable. diététique en plus, une pomme au four. Au four… effectivement elle est passé au four…3, 4, 10 fois? Pour attendre cette couleur, c’est un minimum. Je vous passerais le gout, certains sont peut-être à table (wifi inside :-)).

La fin de la soirée vous donnera une bonne idée de l’opinion générale du restaurant : le dessert fut un mcflurry du macdo d’en face!! Vive l’Amérique!!!

Les + : euh… restons sérieux. Ah si nous sommes encore vivants!!! (malgré un bon mal d’estomac..)

Les – : Tout!!

La note de Soso : 1/5 (pour les bonbons)

Publicités

Kyriad Illzach / 2 ** / Haut-rhin / Alsace

Premier hôtel fréquenté en Alsace, le kyriad d’Illzach nous a accueilli à l’occasion de notre déménagement.

Dans l’ensemble, c’est un kyriad typique, dans la norme de la chaine. A signaler tout de meme une direction à l’ecoute de ses clients. Suite à un imprévu.. assez comique, nous avons demandé un changement de chambre qui n’a posé aucun souci. Salutations au mari volage en quete d’aventures extra-conjugales qui fut notre voisin durant quelques minutes 🙂

Les + : l’accueil, le prix (le week-end), la localisation, le coté restaurant.

Les – : chambre un peu petite

Note d’Arno : 4/5

Mulhouse : Et un, et deux…et 3 PVs?

Difficile d’évoquer cette année alsacienne sans revenir sur le sport national mulhousien, l’évite-PV!!

En effet tous les mulhousiens vous le diront (les malheureux touristes également), difficile d’échapper à la main vengeresse de la marée-chaussée de la cité du bollwerk. Laissez ne serait-ce que 5 minutes votre vehicule sans ticket à Mulhouse, vous m’en direz des nouvelles. Plus rapide que Flash,  plus resistant qu’Hitman, le PV haut-rhinois atterrit sur votre véhicule tel un eclair!!

D’ailleurs à mon actif, déjà 2 PVs au compteur, le premier au bout de 2 minutes!!! Une sorte de record en fait. D’autant plus frustrant qu’à 20 mètres stagne telle une voiture-ventouse, un vehicule de la police, stationnée sur les zébras…

Les locaux vous le diront : Mulhouse et la voiture çà fait 3!! Si vous venez visiter les nombreux musées mulhousiens on ne peut que vous conseiller les transports en commun. La meilleure parade au bras armée de notre sous-ministre local.